St-Brevin-les-Pins à vélo

Publié par Victoria Agostini, le 27 mai 2022   250

Les élèves de la classe de CM1/CM2 de l’école La Pierre Attelée à St-Bervin-les-Pins ont reçu ce matin une animation pas comme les autres !


Depuis quelques mois, Laura Daniel (de l’association Alisee) intervient à l’école de La Pierre Attelée à St-Brevin-les-Pins dans le cadre du programme Moby. Entre concertations au Plan de Déplacements Etablissement Scolaire et animations en classes, Laura mobilise et sensibilise les enseignants, parents d’élèves et enfants à la philosophie du programme Moby.


Ce matin, Laura s’est rendue à l’école et a dispensé une animation particulière, centrée sur la pratique du vélo, à la classe de Mme Claudine Dubray et sa remplaçante Julie, = composée de CM1 et CM2. L’atelier commence toujours par un comptage : comment chaque enfant est venu à l’école ce matin ? A sa grande surprise, 16 élèves sont venus en vélo, 1 à pied, 1 en bus scolaire et 5 en voiture.


Laura leur a ensuite demandé pourquoi, selon eux, la voiture était àéviter au maximum : « La pollution », « dans la voiture on est enfermés », « les voitures créent trop d’insécurité » et « le gasoil, ça sent vraiment pas bon ! », sont les réponses qu’elle a reçues. A l’inverse, à la question « quels sont les avantages des modes alternatifs ? », les élèves ont répondu : « (à pieds) on peut se défouler, courir, sauter ! », « (à pieds) on peut retrouver des amis et partager un bon moment ». « (à vélo) on est libre, on respire le bon air », « ça pollue pas » et « ça fait travailler les jambes ». Sans oublier, également que le bus, « c’est aussi convivial » et « beaucoup de personnes peuvent y voyager ».

En groupes de 5/6 , les élèves ont ensuite été sensibilisés aux différentes parties du vélo et leur usage : le cadre, la roue, la chambre à air, le dérailleur, les freins, le guidon… et les équipements obligatoires par la loi française : le gilet jaune en campagne ou par temps de pluie, les lumières, réflecteurs, la sonnette, les freins et enfin le casque pour tous les enfants de moins de 12ans.

Enfin, pour rentrer dans le concret, les petits groupes ont pu découvrir les panneaux de circulation et se renseigner sur les droits des vélos. En effet, jusqu’à 8 ans les enfants peuvent être à vélo sur le trottoir et contrairement à ce qu’une élève pensait : les gendarmes ne dérogent pas à cette règle ! Après avoir appris ce qu’est un « céder le passage » et une « priorité à droite », c’est parti ! Accompagnés d’un parent d’élève, de Monsieur Dubois (responsable collectivité sur le programme Moby et Chargé de mission mobilité à la CC Sud Estuaire), de Laura et de l’enseignante remplaçante, les élèves de CM2 ont tous pris leur vélo, leur casque, et ont effectué le trajet depuis l’école jusqu’au collège de St-Brevin-les-Pins, leur permettant de se familiariser avec un potentiel
chemin qu’ils emprunteront à la rentrée prochaine.

Pendant ces vingt minutes aller puis retour, les élèves ont pu mettre en exercice leurs nouvelles
connaissances acquises au cours de l’animation Moby et se rendre compte des dangers potentiels de la route. Comme l’a souligné l’un des élèves participant, « cela permet de devenir autonome ». En effet, c’est là également l’importance de la démarche Moby : permettre aux enfants de grandir dans un espace adapté et envisager plus d’autonomie dans l’espace public pour nos enfants.

A la fin de la sortie, nous avons remarqué, avec Laura, qu’il manquait de
la place pour que chacun puisse attacher son vélo dans l’école. Les actions qui seront menées dans le cadre du programme Moby porteront peut-être sur ce type d’équipement. Un grand bravo à l’enseignante de cette classe et à sa remplaçante, qui ont eu l’initiative d’organiser cette sortie et permis de lier Moby à cet événement.