Conférence

Conférence Héritages coloniaux au Maroc (politique et paysage)

La Structure Fédérative de Recherche Confluences de l'Université d'Angers propose une nouvelle conférence dans le cadre des Mardis de Confluences. 

Héritages coloniaux au Maroc (politique et paysage)

Avec

Omar Brouksy, Juriste, professeur en science politique et sociologie politique, Université Hassan Ier, Settat (Maroc)

Mustapha El Hannani, Maître de conférences en géographie, Université d’Angers

Animation : Chadia Arab, Géographe, Chargée de recherche au CNRS, UMR ESO-Angers et Eric Pierre Maître de conférences en Histoire contemporaine, TEMOS, Université d’Angers

La conférence se déroulera le 1er février à 18h en visioconférence via Teams. L’inscription est nécessaire en suivant ce lien.

Programme

L’héritage colonial au Maroc :  des dimensions juridique et culturelle aux enjeux économiques, par Omar Brouksy

L’un des aspects les moins connus -mais qui reste aussi parmi les plus marquants- de l’héritage colonial français au Maroc (1912-1956) est la dimension juridique et constitutionnelle. Après l’indépendance, les nouveaux dirigeants du pays devaient institutionnaliser la conception et l’exercice du pouvoir politique pour mettre en place un cadre juridique dans lequel l’administration et l’Etat devaient se déployer.

  • Au niveau de l’administration, l’essentiel du droit administratif marocain a été maintenu, ainsi que la langue de communication et de correspondance administrative, à savoir le français. Seuls les ministères de la justice et de l’Education ont été arabisés.  
  • Au niveau de l’Etat, la première constitution écrite du Maroc indépendant a été adoptée par référendum en 1962. La conception du pouvoir et les rapports entre les différentes institutions se sont inspirés, dans une large mesure, de la constitution française de la Ve république. 
  • Sur le plan culturel, la vague du panarabisme (sur fond de religion islamique) qui a sévi dans le monde arabe de la fin des années cinquante à la fin des années quatre-vingt-dix, s’est traduite, au Maroc, par l’arabisation de l’essentiel du système éducatif. Cela a affaibli le legs culturel de l’ancien colonisateur.

Mais le déclin du panarabisme, et surtout l’échec de l’arabisation ont poussé les dirigeants marocains, à partir de 2010, à réviser la politique éducative en retournant, notamment, à l’adoption du français comme langue d’enseignement au Maroc.

Ceci dit, la politique culturelle de la France au Maroc a toujours été très prégnante, avec un enjeu fondamental : la prééminence de la langue française (la mission culturelle française est la plus importante au monde) comme langue de l’élite politique et économique et en tant que legs colonial devant générer plusieurs enjeux, notamment de dépendance économique : plus de 700 entreprises françaises, ou filiales d’entreprises françaises sont présentes aujourd’hui au Maroc et la France est le premier partenaire économique du royaume.

Traces, Héritages, Patrimoines, par Mustapha El Hannani

Traces, Héritages, Patrimoines, délicat de choisir un qualificatif approprié pour parler des paysages construits et fabriqués dans le contexte de la colonisation. La transformation des paysages des colonies qu’ils soient de type urbain ou rural s’inscrit parfaitement dans un processus de conquête et de domination d’un territoire et de ceux qui l’occupent.

Les paysages urbains (ex : villes nouvelles) à travers leurs morphologies, leurs contenus minéral (architectural, infrastructure..) et végétal (jardins publics, palette végétale,…) constituent  des modèles qui marquent profondément l’espace et au-delà.  A travers l’exemple du végétal en ville coloniale (objet de nos travaux de recherche) nous tenterons de questionner cette notion qui est l’héritage colonial, de quoi s’agit-il ?.

--

La Structure Fédérative de Recherche Confluences regroupe les 8 laboratoires de l’Université d’Angers en lettres, langues, sciences humaines et sociales :  BePsyLab ; le CJB  ;  le CIRPaLL ; le 3L.AM ;  ESO ; le GRANEM  ; le  LPPL et TEMOS

Elle assure 5 missions principales :

  • l’instruction des réponses faites par les laboratoires aux différents appels à projets de l’université d’Angers,
  • le soutien à la conception et la réalisation de programmes de recherches transdisciplinaires,
  • la valorisation des travaux des chercheurs sur le territoire,
  • l’accompagnement des doctorants,
  • la gestion d’un UserLab : Plateforme angevine d’analyse des comportements (P2AC) en réseau avec des équipements similaires à Nantes et au Mans.

confluences.hypotheses.org/

Organisateur :
SFR Confluences / Université d'Angers
0663150870
clemence.guillemont@univ-angers.fr
https://confluences.hypotheses.org/4100
Tarifs :

Gratuit, inscription nécessaire pour recevoir le lien de connexion

Modalités :

Conférence en ligne par Teams

le
fév. 1 2022

De 18:00 à 20:00