Sciences citoyenne et qualité des données sur la biodiversité : un faux problème ?

Publié par Valérie Cottereau, le 11 février 2022   770

Les sciences participatives dans le domaine de la biodiversité se démocratisent de plus en plus. Dans cet article, écrit notamment par Benoît Fontaine, responsable des observatoires grand-publics à Vigie-Nature, aborde une question épineuse qui anime le monde de la recherche depuis au moins une décennie : que valent réellement les données collectées par les participants bénévoles ?
De manière claire et documentée, les trois chercheurs expliquent ce que ces données peuvent apporter à la science et à la société. 

Retrouvez cet article ici

Auteurs : Bastien CASTAGNEYROL (INRAE - UMR BIOGECO)
Christophe BOTELLA (CNRS - LECA)
Benoît FONTAINE (
MNHN - CESCO)

Cet article a été diffusé par Lisa Garnier, responsable de communication pour les programmes Vigie Nature au Museum National d'Histoire Naturelle, le 11 février 2022. Je le relaie ici pour le bénéfice de tous !