Portrait de chercheur : Sourou Meatchi

Publié par GRANEM - Université d'Angers, le 21 juin 2022   67

Cette fois-ci nous nous intéressons au portrait d'un gestionnaire prometteur, Sourou Meatchi. Arrivé en 2015 au laboratoire pour y faire une thèse sous la direction de Sandra Camus, il intègre le GRANEM comme maître de conférence en 2020. Très engagé dans la vie du laboratoire, il a déjà organisé de nombreux séminaires, aussi bien dans le cadre de ses deux projets de recherche que pour partager ses connaissances. Ses travaux portent, entre autre, sur le revenue management et la transformation digitale dans les TPE/PME du tourisme et de la culture.

L'importance de mêler tourisme et numérique

Face aux plateformes numériques et aux multinationales, les commerces de proximité (restaurants, librairies, hôtels indépendants, etc.) peinent à se développer sur leurs territoires (Deshayes, 2019c). Dans ce contexte, il devient légitime de se poser la question sur l’adéquation entre les services offerts par les Petites et Moyennes Entreprises (PME) / Très Petites Entreprises (TPE) de proximité et les nouveaux usages des consommateurs. L'objectif de Sourou Meatchi est d’étudier les stratégies digitales adaptées aux commerces de proximité afin de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Une attention particulière est portée sur les stratégies suivantes :

  1. L’intégration du digital dans la chaîne de valeur des PME/TPE
  2. L’innovation portée par l’exploitation et la valorisation des données numériques (p.ex., Intelligence Artificielle, Open Data, avis en ligne)
  3. La coopération inter-PME en matière de digitalisation (Deltour et al., 2020) 

A court et à moyen termes, l’objectif est d’étudier les facteurs de diffusion du numérique dans les PME/TPE et les effets sur les comportements de consommateurs. Plusieurs études expérimentales permettront de tester empiriquement différents leviers et outils digitaux qui sont susceptibles d’aider les PME/TPE et les territoires à réussir leur transformation numérique. Sur le plan sociétal, les questions éthiques et écologiques des leviers de l’économie numérique (exemple : l’utilisation des données des consommateurs, condition de travail des livreurs, perception des effets écologiques de la digitalisation, viabilité de l’économie de la data, etc.) seront étudiées afin de montrer comment les PME et les commerces de proximité pourraient se différencier en adoptant des approches plus éthiques et plus responsables par rapport aux plateformes internationales. Sur le plan territorial, ces recherches permettront de montrer les effets positifs de la transformation digitale sur le maintien des commerces de proximité dans les territoires.

Son parcours

Sourou Meatchi a commencé sa carrière comme responsable commercial chez TDS Voyage, une agence de voyage associative qui met un avant un tourisme solidaire. Après cinq ans à ce poste, il décide de revenir vers les études, et se lance dans un master marketing et revenue management à l'Université d'Angers, en partenariat avec l'ESSCA. Il devient alors consultant-formateur en marketing et revenue management, puis se tourne vers la recherche. En 2017, il obtient le premier prix des communications doctorales à la conférence TTRA Europe. Puis, le premier juillet 2019, il soutient sa thèse de doctorat, intitulée "La tarification par le revenue management : de la mesure de l’injustice perçue à la validation d’un modèle de « Fairness Based Pricing »". Enfin, en septembre 2020, il devient maître de conférences en sciences de gestion à l'ESTHUA, premier pôle européen de formations supérieures en tourisme.

Ses thèmes de recherche se divisent en trois grandes parties, qui s'articulent entre elles. La diffusion du numérique et du revenue management (RM) dans les TPME/PME du tourisme et de la culture, les perceptions du RM et le consentement à payer. Le comportement du consommateur en économie collaborative : importance-performance (IPMA) des facteurs expérientiels, sociétaux et tarifaires dans les décisions des consommateurs collaboratifs. Les data : études sur les contributions de l’intelligence des données numériques et du Machine Learning en management et en marketing.

Des projets de recherche pour accompagner les PME/TPE

Les recherches de Sourou Meatchi portent donc sur le revenue-management (RM), le numérique et la data en tant que nouvelles composantes de l'organisation des entreprises du tourisme et de la culture. Ces thématiques se retrouvent dans les deux contrats de recherche que Sourou Meatchi a obtenu en tant que porteur. Le premier, REV-PME (Diffusion des techniques du revenue management dans les PME touristiques et culturelles), est un projet "Amorçage", financé par la MSH Ange-Guépin. Le but de ces financements est, comme leur nom l'indique, d'amorcer une recherche, afin de faciliter le dépôt d'appels à projets plus importants par la suite. Ces recherches avaient pour objectif d'étudier pourquoi les techniques du Revenue Management ne sont pas suffisamment utilisées dans les PME touristiques et culturelles et comment ces PME peuvent-elles pratiquer le RM tout en limitant les risques liés à cette technique.

Ce financement Amorçage lui a permis d'obtenir l'année d'après un contrat PULSAR auprès de la Région Pays de la Loire et de l'Université d'Angers. Cette aide, plus importante, accompagne son nouveau projet de recherche, nommé DIGI-PME (Digitalisation & Intelligence des Données Numériques dans les PME et les Territoires). Ce projet a pour objectif d’étudier les stratégies digitales adaptées aux commerces de proximité afin de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Il a pour cela créé une équipe pluridisciplinaire et internationale.

L’objectif de ce projet de recherche est double. D’une part, il s’agit d’étudier les nouveaux comportements de consommation induits par le numérique et les offres disruptives (p.ex., AirB&B, UberEats, musées virtuels, librairies numériques). D’autre part, en s’appuyant sur les théories de diffusion et d’adoption des innovations technologiques (Bennaceur, 2019 ; Davis, 1993 ; Rogers, 2010), le projet vise à analyser les facteurs et les stratégies de transformation digitale des PME et des commerces de proximité. Des expérimentations seront réalisées sur certains leviers du marketing digital (p.ex., data marketing, inbound marketing, UX marketing, Clic & Collect, pricing dynamique, systèmes de recommandation en lignes, tracking) afin de mesurer leurs effets sur la performance des PME et des entreprises de proximité.

Sur le long terme, les sujets étudiés pourront être proposés à des appels à projets de plus grande envergure. Ce sont en effet des thématiques qui répondent à des besoins quotidiens et des préoccupations actuelles.

Crédit photo : Cédrick Gautier